Review: Game of Thrones « the Lion and the Rose »

Game of Thrones (c) HBO

Game of Thrones (c) HBO
Margaery Tyrell (Natalie Dormer) et Joffrey Baratheon (Jack Gleeson)

Quand on me dit « mariage », je pense automatiquement à trois choses. Une messe interminable et soporifique, un repas trop copieux avec des restes pour chaque famille d’invités pour 3 jours, et – enfin – une vraie fête. La semaine dernière, « the Lion and the Rose » était l’occasion de célébrer les noces du roi Joffrey Baratheon (Jack Gleeson) et de Margaery Tyrell (Natalie Dormer), à l’occasion d’une fête déplaçant tous les puissants du royaume. Des noces annoncées depuis un certain nombre d’épisodes et qu’on finissait par imaginer ne jamais se produire à force d’attendre et d’enchaîner encore, encore et ENCORE les préparatifs. Malgré l’attente, je n’aurais loupé ça pour rien au monde !

Si vous êtes comme moi et que vous n’avez jamais ouvert le livre de Georges R. R. Martin, à peu près la moitié des utilisateurs Twitter et le quart des utilisateurs facebook – dans les deux cas, pas nécessairement vos contacts ou proches – vous ont spoilé cet épisode sans aucune gêne. Sans aucun remord. Si vous ne l’avez pas encore visionné et qu’on ne vous l’a pas encore spoilé – j’en conclus abusivement que vous devez donc vivre dans une grotte pour avoir été épargné par les spoilers – interrompez votre lecture ici… parce que la suite pourrait vous gâcher la fin de l’épisode. Voilà, au moins vous êtes prévenu(e)s !

Dans chaque saison, il y a un épisode dont l’écriture est laissée à Georges R. R. Martin. Cette année, il s’agit de « the Lion and the Rose ». Il y a une tradition un peu morbide dans Game of Thrones concernant les mariages, et visiblement un petit malin a décidé un jour qu’un mariage s’accompagnerait forcément d’un évènement tragique. Prenez le mariage de Robb Stark (Richard Madden) et remémorez-vous ce massacre, le chagrin de Catelyn Stark (Michelle Fairley)… un exemple à vous glacer le sang – et à vous traumatiser, notamment si comme moi, vous commenciez à apprécier Robb. Prenez ensuite le mariage de Sansa (Sophie Turner) avec Tyrion (Peter Dinklage), qui n’a certes pas été sanglant mais a été à peu près tout sauf un évènement heureux pour les deux partis… bref, il y a quelque chose de pourri dès qu’il est question de mariage.

Natalie Dormer (Margaery Tyrell)

Natalie Dormer (Margaery Tyrell)

Pour ne rien arranger, tout le monde était d’une humeur de chacal dans cet épisode, qu’il s’agisse de passive-agressivité entre Oberyn Tyrell (Pedro Pascal) envers Tywin (Charles Dance) et Cersei Lannister (Lena Headey), d’amertume entre Jaime (Nikolaj Coster-Waldlau) et Ser Loras (Finn Jones), ou carrément de menace entre Cersei et Maester Pycelle. L’oeil de l’ouragan, était sans conteste Cersei, que le mariage de son fils Joffrey n’enchante pas pour plusieurs raisons – dont notamment le fait qu’elle perde un peu son pouvoir sur lui au profit de Margaery – et qui s’en prend un peu à tout le monde sans délicatesse, et notamment à Brienne (Gwendolyne Christie), qu’elle soupçonne être secrètement amoureuse de son frère. La réaction de Brienne m’a un peu déçu, je trouvais le personnage vraiment intéressant, mais la perspective de savoir qu’en fait, elle en pince pour Jamie comme sans doute beaucoup d’autres femmes… ce n’est pas vraiment quelque chose que j’aimerais voir développé à l’écran. Le personnage peut être développé de pas mal de manières, mais comme ça, ça serait tout bonnement du gâchis.

Un peu partout, au fil des minutes, les graines de la discorde annonciatrices d’une confrontation entre [ce sale gosse de] Joffrey et Tyrion avaient été semées et on sentait que quelque chose ne tarderait pas à se produire. Qu’il s’agisse du précieux livre offert par son oncle à Joffrey en guise de présent de mariage réduit assez rapidement en pièces par l’épée offerte par Tywin, ou des diverses humiliations qui s’en suivirent (le spectacle de nain, les remarques déplacées…). « Trou du cul un jour, trou du cul toujours » – ça aurait presque pu être un proverbe inspiré par Joffrey, d’ailleurs – mais rien ne troubla le calme de Tyrion, qui accepta sans ciller ou même protester les diverses humiliations infligées par son neuveu.

On perd Shae (Sybel Kekilli), que Tyrion envoie loin de Kings Landing « pour sa propre sécurité », et quelque part c’est une bonne nouvelle parce que la jeune femme était devenue assez pénible à supporter -même en tant que simple spectateur – et faire une croix sur les scènes de caprice, de jalousie et de hurlements d’un personnage qui jusque là avait été intéressant ne me pose aucun problème. A la limite, j’en suis presque soulagé.

Pas de réelle progression pour Bran (Isaac Hempstead-Wright) et c’est encore une fois un peu frustant. Theon Greyjoy (Alfie Allen) a difficilement encaissé les divers mauvais traitements infligés par Ramsay (Iwan Rheon) et ressemble maintenant à un croisement de chien bien docile et de légume… le résultat est vraiment effrayant.

Nikolaj Coster-Waldlau (Jaime Lannister)

Nikolaj Coster-Waldlau (Jaime Lannister)

J’ai beaucoup apprécié la scène entre Tyrion et Jaime, qu’on n’avait pas vus ensemble à l’écran en 3 ans. La manière dont la scène est amenée débouche sur un coup de pouce de Tyrion envers son ainé, qui consiste à lui prêter Bronn (Jerome Flynn), le mercenaire qui l’accompagne depuis le début de la série, pour l’aider à apprendre à se battre de la main gauche. Et par voie de conséquence, j’ai également beaucoup apprécié la scène de l’entraînement au bord de l’eau ! Rien concernant Arya (Maisie Williams), Daenerys (Emilia Clarke) ou Jon (Kit Harrington) dans cet épisode; le terrain était bien aménagé pour pouvoir parler du mariage en long, en large et en travers. Forcément, on en a tellement parlé !

Si comme moi vous n’avez jamais ouvert un tome du Trône de Fer, vous ne saviez sans doute pas que Joffrey allait mourir pendant son mariage. Pour un personnage aussi détestable, j’aurais voulu qu’il connaisse la mort de la main d’une personne comme Arya (par exemple) qui lui aurait fait savoir pourquoi il était tué, un peu comme dans le season première, lorsqu’elle tue Polliver. Mais pour Joffrey, on ne sait pas qui le tue et on n’est même pas certain de savoir comment il a été empoisonné, et il agonise pendant plus d’une minute sous nos yeux et devant plus d’une centaine de personnes complètement impuissantes. Sa mort est sale: il régurgite de la bile et perd du sang, on ne lui accorde même pas une mort propre avec un coup de poignard ou une décapitation.

Une centaine de personnes assistent à l’évènement et pourtant il n’y a que Cersei et Jaime pour se précipiter vers Joffrey – autant de suspects, si vous voulez mon avis, et autant de motifs pour détester ce roi cruel. Spontanément et de la même manière que l’hystérique Cersei, on soupçonne Tyrion, qui était proche de Joffrey au moment des premiers symptômes de défaillance et qui venait de se faire copieusementh humilier en public.

Rating: ★★★★☆
Avis: Encore un mariage sanglant, mais cette fois, ce n’est pas un personnage apprécié qui tire sa révérence. Voir Joffrey agoniser m’a fait paisir comme cela a également du faire plaisir à beaucoup d’autres téléspectateurs, surtout si on regarde la ferveur avec laquelle les gens et les médias ont pris un malin plaisir à balancer des spoilers sur les réseaux sociaux à peine l’épisode achevé. Je vis très bien le fait de ne pas vivre aux Etats-Unis et de ne pas suivre les séries en temps réel (mais seulement avec un décalage de 24h – merci OCS ^^), mais lorsque même les médias se mettent à spoiler sans aucune gêne et à utiliser des photos du visage agonisant de Joffrey en une de leurs articles quelques heures à peine après la diffusion de cet épisode tout en trouvant ça normal… très honnêtement, ce manque de respect des autres me gonfle. Si les community managers des chaînes qui diffusent la série sont suffisamment pros pour éviter tous les spoilers, il serait vraiment cool que d’autres soit-disant professionnels fassent de même.

Je n’ai pas lu les livres, je ne vis pas aux Etats-Unis… et pourtant j’estime avoir le droit de découvrir la série sans m’en faire gâcher les rebondissements par une poignée d’égoïstes. Si le sujet vous intéresse: un excellent article est paru en milieu de semaine dernière chez nos confrères de SyFantasy =)

7 comments

Flux RSS
  1. Alice

    Je suis tombé sur cet article parce que je suis votre page FB, j’ai cliqué sur j’aime à l’époque, parce qu’on me l’avait demandé, je ne l’ai pas retiré depuis.
    Bref, je trouve ça un peu fort de café de pleurer au spoiler, sachant que vos articles m’ont spoilé un nombre considérable de série rien qu’en passant sur mon fil FB alors que j’avais rien demandé, rien qu’avec les pauvres premières lignes de texte qui apparaissent avec l’article partagé, même pas en cliquant dessus.

    J’ai donc envie de dire…. bien fait?

    • Ludo

      |Author

      C’est pas vraiment le retour que j’imaginais sur le sujet en me permettant de râler sur un sujet sérieux dans ma review… mais bon ^^

      Je suis dans l’équipe depuis… euh 6 mois, je crois. Et en 6 mois j’ai pas vu passer de spoiler majeur dans les lignes d’intro de l’article. Du coup le « bien fait »… je ne me sens pas trop concerné pour le coup.

      Après, si j’ai laché des spoils dans mes reviews et que ça t’a gâché le suspense, j’en suis vraiment désolé. Je ne suis pas critique de métier, et comme tout le monde ici, j’ai appris sur le tas et vu ce qu’il fallait faire et ne pas faire… et j’ai peut-être été un peu bourinos au début (cela dit, me semble pas que qui que ce soit naisse en sachant tout faire ^^).

    • Les commentaires négatifs, c’est cool et ça aide à progresser / s’améliorer. Du coup, yeah ! =)

      Sur le fond du commentaire: je ne vais pas dire qu’on a toujours été parfaits parce qu’au début… bah on débutait (normal).

      Je trouve juste dommage qu’en tant que lectrice de la première heure saoulée de te faire spoiler de toute part, tu ne nous ai pas fait part de ce commentaire beaucoup plus tôt. Parce qu’on aurait pu rectifier le tir plus rapidement si quelqu’un nous avait ce reproche, en voyant que malgré les précautions prises, on ennuyait des gens… 🙁

      Doublement dommage parce que ça fait un moment qu’on travaille « proprement » en essayant de bannir le spoil au maximum – dans certains articles traitant d’une série complète, notamment – et qu’on le bannit dans les extraits, qui se limitent à « machin a écrit, untel a réalisé, le film est sorti en telle année » (pour un film) et « la série est de tel genre, produite par bidule et réalisée / écrite par untel, diffusée sur telle chaîne » (pour une série), ou à une remarque personnelle du reviewer, et ce depuis un petit moment déjà. Et lorsque l’intrigue est évoquée, ça ne va jamais au-delà de ce qui figure dans les trailers…
      Donc même si la critique aurait pu être fondée au tout début, là pour le coup, je la trouve un peu… réchauffée.

      Du coup, avec mauvaise foi, yaurait moyen de dire que non, c’est pas du tout vrai, on ne spoile pas. Ce qui ne serait pas complètement de la mauvaise foi vu qu’actuellement c’est vrai, on ne spoile rien.

      Si par le passé on a pu déraper sur quelques peaux de banane niveau spoilers, on fait maintenant le maximum pour épargner ceux qui n’ont pas envie de savoir, et comme dit ludo, si on a été des bourinos du spoiler au départ, on est vraiment désolés… mais on a rectifié ça depuis belle lurette maintenant =)

      Donc nous reprocher des trucs potentiellement vieux de plus d’un an et demi quand on essaie d’ouvrir un débat intéressant et qu’on adopte une position militante sur le sujet… je sais pas, mais ça me gêne un peu.

  2. Billie

    Ah, un débat sur le spoil qui ouvre sur un article complémentaire assez béton ! Je ne connaissais pas ce site, merci à vous, je viens de l’ajouter à mes favoris !!

    Je ne suis pas certain que le débat puisse faire avancer quoi que ce soit ou même faire évoluer les mentalités concernant le fait de gâcher à ceux qui ne l’ont pas vue la fin d’une série ou la fin d’un épisode. Je pense à un article sur the Mentalist, lu sur un site anglophone très sérieux, tenu par des journalistes, qui révélait l’identité et le visage de Red John… sur le coup, je me suis dit que je m’en foutais parce que je verrais l’épisode le soir même (donc le surlendemain de sa diffusion, par rapport au moment où je lisais cet article). Et en le voyant, ça ne m’a fait aucun effet parce que je savais déjà tout, qu’on m’avait déjà tout dit et tout montré avant même que l’épisode n’ait démarré sous mes yeux.

    Est-ce que ça a changé ma manière de consommer les séries ? Oui. Je ne fous plus les pieds sur les réseaux sociaux tant que je n’ai pas vu la suite de ma série. J’avais auparavant peur de mes contacts. Maintenant, j’ai peur des « sites pros », comme dit dans l’article. J’ai peur de tomber sur un spoiler non signalé. J’ai peur de tomber sur une photo non signalée comme un spoiler potentiel…

    Tant que les sites feront leur beurre sur le trafic généré par les gens venant lire des spoilers, je ne suis pas certain que quoi que ce soit changera.

    Mais pour ma part, le boycott réseaux sociaux et sites spécialisés résoud assez bien mon problème. Ce qui peut sûrement être problématique dans votre cas, parce que vous avez besoin de vous tenir au courant de tout quasiment en temps réel…

    • Ludo

      |Author

      The Mentalist, c’est marrant, mais beaucoup ont été complètement dégoutés de la série après avoir découvert l’identité de Red John prématurément (enfin non, c’est pas marrant – je précise parce que bon…). J’ai lu beaucoup de réactions de gens qui avaient l’impression d’avoir regardé tout pour rien, et qu’il aurait juste suffi d’un article pour découvrir son identité plutôt que d’essayer de déceler des indices dans les épisodes. D’ailleurs ya pas mal d’anecdotes à ce sujet, mais ne sachant pas trop où tu en es, je vais m’abstenir… Lues après être à jour sur la série, c’est intéressant. Avant… c’est frustrant. [petit a parte, mais j’ai suivi cette série en même temps que Shka – qui reviewe ici aussi – et elle n’a pas échappé aux spoilers: elle a arrêté cette série après ce fameux épisode et n’a jamais repris depuis..]

      Pour les sites pros qui déconnent un peu et le fait de se rémunérer sur du traffic… je ne sais pas si ça tient juste à ça, en fait. Parce que oui, tu auras toujours des fans curieux HARDCORE qui voudront lire et savoir avant même de regarder l’épisode (c’est pas une majorité, mais il y en a), mais tu auras aussi tous ceux qui vont arriver innocemment et qui vont s’auto-dégouter et qui ne reviendront plus jamais. Donc en termes de stratégie, « spoiler pour générer du trafic », c’est à double tranchant.

      Pour le boycott des réseaux sociaux… très sérieusement, même si on a besoin de se tenir informés d’un peu tout pour nos reviews ou simplement parce qu’on est curieux, ça me paraît être une solution efficace. Radicale, mais quand même efficace.

      Mais pour finir sur une note positive: les CM des chaînes diffusant les séries réussissent à jouer le jeu et à ne pas balancer de gros spoilers plusieurs jours après la diffusion de la série. Yen a quand même des biens, et des qui font leur boulot proprement =)

      • Billie

        Je ne pensais pas avoir une réponse, merci pour cet échange ! 🙂

        the Mentalist, c’est un parfait exemple d’une mauvaise gestion de l’information. Si je me souviens bien, cet article de presse avait spoilé les gens de la côte est (ou ouest, je ne sais plus) pour qui l’épisode n’avait pas encore été diffusé, parce que les fuseaux horaires n’étaient pas les mêmes. Même chose avec le visage de « la mère » dans HIMYM, qu’on a pu voir étalé sur la page de la chaîne qui diffuse cette série alors qu’on aimerait bien aimé pouvoir savourer cette révélation en temps et en heure, et pas au moment où une personne indélicate juge utile de nous forcer à l’apprendre.

        Toujours sur the Mentalist, j’ai continué un temps à suivre la série mais tout comme ta collègue Shka, quelque chose s’était cassé et n’était plus du tout pareil. Quand tu attends une révélation pendant 5 saisons et qu’elle arrive prématurément au moment où tu ne t’y attends pas… ça dégoute.

        Ce qui me ramène au tout premier commentaire que je n’ai pas vraiment saisi: je vous suis depuis le début et ici et sur Facebook et je n’ai pas eu l’impression d’être violé de toute part par des spoilers. C’est marrant parce qu’on lit souvent ce genre de commentaires sur SyFantasy (que je suis aussi) et sur d’autres sites indépendants comme BritishGeeks, avec des gens qui ont juste envie de râler pour montrer qu’ils sont là, qu’ils existent et qu’ils ont le droit de râler parce qu’internet c’est la liberté absolue sous couvert d’anonymat.

        Si on veut parler de viols par des spoilers, on peut parler du site cité dans cet article, on peut parler des pages Facebook de Once Upon a Time, Nikita, HIMYM… et de pas mal d’autres séries critiquées ici. Si on veut jouer à « qui a le plus gros spoiler », je ne pense pas que britishgeeks soit le gagnant, loin de là 🙂

        Donc la note positive, ludo… ça dépend des CM, et ça doit sûrement dépendre aussi de la politique des chaînes à ce sujet. Mais dans le doute: je boycotte !

        • Ludo

          |Author

          Billie, moi je ne pensais pas qu’un débat démarrerait sérieusement dans les commentaires… donc comme ça, on est deux à tomber des nues xD !

          The Mentalist ou HIMYM, c’est clairement une mauvaise gestion oui. A se demander ce qui a pu leur passer par la tête dans les deux cas. Mais surtout HIMYM, parce que pour le coup, en plus de spoiler « le monde entier » comme c’est habituellement le cas, ils ont spoilé la côte ouest / est (je te cache pas que moi non plus, je n’en sais rien, mais j’en avais entendu parler parce qu’à une époque, je suivais aussi cette série).

          Pour le premier commentaire, j’y ai déjà répondu donc je ne vais pas revenir dessus. Mais si apparemment c’est à la mode… (j’adhère totalement à « qui a le plus gros spoiler », le titre est soigneusement choisi – j’ai ri, xD)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *