Review : How I Met Your Mother « Something New »

How I Met Your Mother (c) CBS

How I Met Your Mother (c) CBS

Il aura fallu 8 saisons et à chaque fois plus d’une vingtaine d’épisodes d’une vingtaine de minutes pour que chacun des éléments, tous bien précis, prennent leur place petit à petit. How I Met Your Mother est l’histoire d’un romantique architecte de New York, Ted Mosby, prêt à tout pour rencontrer la femme de sa vie. L’histoire de sa vie, il la conte à ses enfants, assis sur son canapé 30 ans plus tard, lassés d’écouter leur paternel déblatérer quelque chose qui normalement, tiendrait en seulement cinq minutes. Pourtant, rien n’a été laissé au hasard et chaque épisode a son importance. Bien sûr, il faut apprécier de rentrer dans les détails mais c’est ce qui fait le charme de ce sitcom populaire. How I Met Your Mother connaîtra, à la saison prochaine 2013/2014, ses derniers épisodes. Retour sur le season finale de la saison 8 tant attendu…

Cette dernière saison a été d’une importance presque capitale et bien différente des précédentes. En effet, plus émotive, plus émouvante et plus réaliste aussi. Alors que Ted fait face à l’évolution de ses amis, il fait face à certaines solitudes, traitées ici de manière plus franches que d’habitude. How I Met Your Mother est un sitcom doué de plusieurs facettes et capable d’user autant d’humour que d’émotion, de gags rebondissants que de leçons de morale. Il joue d’un équilibre avec finesse et subtilité et c’est ce qui fait sa popularité. Depuis le début de cette huitième saison, chaque élément a doucement trouvé sa place. Jusqu’à cet épisode de mi-saison annonçant que Ted rencontrerait sa femme le jour du mariage de Robyn et Barney le 15 mai 2013, puisqu’elle serait parmi les musiciens de la soirée. Depuis lors, le finale était attendu par des millions de téléspectateurs. Diffusé lundi soir, semaine du 15 mai 2013, il se termine, comme chaque fin de saison, par plusieurs petits cliffhangers faisant baver les fans jusqu’au prochain season premiere (qui sera ici, le dernier). Mais cette fois… Il y a quelque chose de plus.

Les apparences de « la femme de Ted » sont toujours ponctuelles et fugaces. Une cheville, une main qui passe… Et puis ce parapluie jaune, fil conducteur du sitcom depuis le début. (8 saisons… 8 ans… Rendez-vous compte de la patience et du génie des scénaristes…). Mais cette fois, nous voyons ses bottes, puis le parapluie. Puis enfin ses cheveux et… Son visage, pour la première fois, alors qu’elle se rend au mariage. Les fans auront attendu cet instant tout ce temps. Le choix d’incarner « The Mother » par une personnalité encore très peu connue du public n’est pas anodin. Il aurait été sympathique de retrouver quelqu’un qui nous est familier afin de provoquer la surprise. Néanmoins… C’était prendre le risque d’un « Encore elle… » Non, le créateurs ont jugé plus malin (et ils le sont, malins) d’apporter à Ted un visage unique, qui n’appartiendrait qu’à lui. Cristin Milioti, jeune actrice et comédienne de Broadway, incarne alors de ce fait, aujourd’hui, « The Mother », « La Femme au parapluie », celle que l’on attendait depuis le pilote du sitcom. Mais il reste encore quelques histoires à raconter, notamment… Mais que faisait cet ananas sur la table de nuit ! Et comment cette chèvre est-elle arrivée là !

Cette saison nous aura transportés à travers le miroir de divers sentiments, émotions, des réalités qui nous sont si proches. Certains épisodes sont assez mémorables, comme celui où Ted fait face à une solitude désoeuvrante. 20 minutes d’humour et de gags que s’imagine Ted pour finalement se terminer par une réalité : il est seul au bar pendant que ses amis vivent leur vie. Le traitement même de cet épisode était assez brutal en comparaison aux autres. Très peu de musique, finalement, et les tripes d’un acteur sur la table pour lâcher ce que la plupart d’entre nous sommes incapables d’exprimer car de nos jours, nous ne parlons que peu de ces choses là, qui nous touchent, qui nous font réfléchir, nous font douter et que pourtant, nous ressentons bien. Beaucoup des épisodes de la saison 8 sont tournés de cette manière et pourtant, l’humour est toujours au rendez-vous, toujours dosés de façon parfaite à mi-chemin entre la vie sans aucune crédibilité et celle que nous connaissons jour après jour.

Les enfants, ce n’est pas encore l’histoire de comment Ted a rencontré sa femme, mais ça… c’est pour l’ultime saison prochaine.

Interview de Craig Thomas et Carter Bays pour Entertainment Weekly

Rating: ★★★★☆
Avis: Je dirais que l’épisode du finale était bon. Drôle et touchant à la fois. Mais j’ai été très déçue par le visage de la mère. Tout le monde s’attendait à une guest star ou ressentir quelque chose de spécial à la vision du visage de la mère. Pourtant… On est loin d’une Robin ou d’une Victoria, les deux femmes parfaites de comparaison pour Ted. En tout cas, je n’ai pas eu ce feeling. Toutefois, je suis pour les visages inconnus alors…  je vous laisse seuls juges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *