Review : Continuum “Split Second”

Continuum ©Showcase Victor Webster (Carlos Fonnegra) et Rachel Nichols (Kiera Cameron)

Continuum ©Showcase
Victor Webster (Carlos Fonnegra) et Rachel Nichols (Kiera Cameron)

Cette saison, Showcase a décidé de ne pas laisser traîner les choses comme la première. On pourrait dire qu’ils ont “balancé la purée” dès ce deuxième épisode gonflé en action. Si nous ne bénéficions toujours pas de réponses claires sur les précédentes questions, l’intrigue fait un grand pas en avant, cette semaine. Plus d’éléments se mettent en place et la tension est palpable. Peut-on ou ne peut-on pas changer le futur, telle demeure la question. Et faut-il faire de mauvais choix dans le but de longer le bon chemin ? Cette nouvelle approche du concept des voyages dans le temps se veut original, pour une fois et nous tiendra en haleine probablement encore un moment.

Stephen Lobo “Matthew Kellog”

Split Second est le deuxième épisode de la seconde saison de Continuum. Le premier s’appelait déjà “Second Chances“. Et le suivant se nomme “Second Thoughts”. A n’en point douter, Showcase sait ce qu’elle fait mais nous y reviendrons le moment venu. C’est aussi un épisode centré sur non pas un mais deux personnages, pourtant déjà bien établi durant la saison 1. Révélations pour l’un, prise de conscience pour l’autre, “Split Second” est rythmé par ses actions et ses décisions de sorte qu’il n’existe pas un instant de calme pour nos petits nerfs. Tout y est ! Les gadgets de Kiera, la course poursuite en hélicoptère, un combat dans un espace réduit, des questions sur le futur, du complot… Ce n’est pourtant pas le temps des révélations mais on s’en approche.

Kellog : Both of our futures rely on your own will. All you have to do is look down and realize that you’re on your knees… too. Only difference is, you’re a genius.

Mais niveau traitement de l’image, il y a du changement aussi. Plus de gros plans pour renforcer les expressions et le drama de l’épisode et faire ressortir quelques bonnes répliques, peu importe le personnage. Et le son s’aligne afin de transformer une scène de feux croisés en un véritable champs de bataille comme si vous y étiez.

Travis : You are the reason these thieves get away with it. They need your complacency. To challenge the rules, to tear down walls.
Kiera : Blow up a building ?
Travis : If that’s what it takes to prevent us from becoming slaves, yes.

Erik Knudsen “Alec Sadler”

Le plus intéressant, finalement, dans cet épisode, était d’observer les deux grosses intrigues, faisant sortir de l’ombre deux membres du futur encore un peu trop laissés de côté jusque là, et voir les deux personnages principaux au milieu, entre deux feux, presque recalés à un rang secondaire. Dorénavant, il n’y a plus seulement deux camps mais des points de vue différents. Il ne s’agit plus d’être bon ou mauvais, à présent, tout ce qui compte, c’est le futur et comment arriver à ses fins.

Continuum ne s’est jamais vraiment voulue une série manichéenne mais il y avait toujours Kiera dans le rôle de la gentille flic qui oeuvre pour le bien et les méchants terroristes qui livrent bataille pour la liberté. Aujourd’hui, Kiera est égoïste de seulement vouloir retrouver sa famille et il ne s’agit pas de liberté mais de refuser d’être l’esclave de la technologie. Un sujet bien d’actualité…

Kellog : In 2077, you are, in today’s terms, Zuckerberg, Jobs, Buffet and Gates… All rolled into one.

Le futur est en marche… Cela, au moins, nous pouvons en être certains.

Stephen Lobo (Matthew Kellog) & Erik Knudsen (Alec Sadler)
“A toast… to fear! Fear affects the minds of our opponents, fear slows them down and opens the door to self doubt and inaction. See, without their fear, our bravery would be meaningless. You can’t fear failure, because in doing so you’re inviting failure.” “Let’s do this.”

Rating: ★★★★★
Avis: Je ne suis pourtant pas du genre à faire une review par épisode… Mais celui-ci m’a gardée en haleine du début… A la fin. Et j’en veux encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *